Jérusalem
Jérusalem, ville – 3 fois – Sainte
27 décembre 2017
Moulin de Paris
Urbex 1 # Les Moulins de Paris
4 mars 2018

Palestine, le Sentier d’Abraham

Palestine

Palestine

Lorsque j’ai décidé de partir en Palestine, je n’ai pas perçu un fol enthousiasme parmi mes proches…plutôt de l’incompréhension. Je peux comprendre. Lorsque l’on évoque la Palestine dans les médias, on montre des jeunes, keffiehs autour du cou, qui balancent, de rage et d’impuissance, des pierres et autres projectiles… Je ne nie pas cette réalité.

Palestine

Mais c’est tellement plus que ça ! La situation est en fait paradoxale : dans cette région où le conflit entre les communautés est latent, je me suis toujours sentie en réelle sécurité ! En Palestine, où les structures familiales sont prégnantes, la délinquance n’est pas de mise. Le peuple Palestinien est un peuple très accueillant. Partout où l’on passe, on nous offre un café à la cardamone, un thé…

Palestine

Les touristes sont les bienvenus et d’autant plus les français (n’oublions pas que la France a accueilli Arafat en 2004 lorsqu’il a été empoisonné).

Palestine

Un commerçant a même refusé un jour qu’on le paie, expliquant qu’il fallait le considérer comme un cadeau de bienvenu de sa part.

Palestine

C’est pas lui, ne lui sautez pas dessus si vous le croisez. Mais quel homme charmant par ailleurs!

Finalement, seule la présence des blindés et des patrouilles israéliens rappelle que la paix n’est pas encore, de mise.

Palestine

C’est un des voyages les plus enrichissants que j’ai pu faire tant sur un plan humain que politique ou religieux. Question religion, je partais de zéro. 12 jours plus tard, j’ai acquis de quoi décrocher le camembert jaune du Trivial plus vite que Trump dégaine ses Tweets à 2 balles… Curieuse mais pas téméraire, j’ai opté pour un circuit organisé (par Point Voyages) et ai rejoint ainsi 6 autres pèlerins sur les traces du Père Abraham…

Mais d’abord c’est où la Palestine ?

Depuis la partition prononcée par l’ONU, en 1947, du territoire en deux Etats, l’un juif, l’autre arabe, la Palestine désigne les territoires qui sont sous le contrôle de l’Autorité palestinienne : la Cisjordanie (à l’est de Jérusalem) et la bande de Gaza (sur la côte méditerranéenne), contrôlée par le Hamas et interdite aux Touristes. Depuis les accords d’Oslo de 1993, la Palestine est divisée en trois zones. La zone A (20%) intègre les grandes villes palestiniennes (Jénine, Naplouse, Ramallah, Bethléem, Hébron…), sous contrôle administratif et policier de l’Autorité palestinienne.

Palestine

Dans la zone B (28%), qui regroupe essentiellement les villages, Israël gère les questions de sécurité.

Palestine

Palestine

Quant à la zone C (52%), elle est sous le contrôle de l’État d’Israël. C’est une zone faiblement habitée mais qui comprend néanmoins l’essentiel des ressources hydrauliques et, de fait, les terres les plus fertiles. Toutefois, on apprend au cours du circuit, que les clauses ne sont pas respectées et nombreuses sont les incursions par exemple des militaires israéliens, dans des camps de réfugiés pourtant en zone A.

Palestine

Le sentier d’Abraham

Père du judaïsme, du christianisme et de l’islam, cité dans les Évangiles, la Torah et le Coran, Abraham vécut entre 2000 et 1800 avant JC. Originaire d’Irak, le futur patriarche relie la Turquie avec sa femme Sarah puis rejoint la Palestine, continue sa pérégrination vers l’Egypte avant de retourner à Hébron où il s’éteint à l’âge de 177 ans ! Avec sa servante Hagar, il aura un fils, Ismaël, qui est l’ancêtre de toutes les tribus arabes. Alors qu’Abraham est centenaire, sa femme Sara accoucha d’un fils légitime, Isaac.

Palestine

Imaginé en 2004 par l’Université d’Harvard, long (à terme) de 400 kilomètres et traversant quatre pays, le sentier d‘Abraham est moins un itinéraire spirituel qu’une initiative visant à assurer le développement économique d’une région via un tourisme durable et engagé auprès des populations locales.

Palestine

On marche des villes historiques aux camps bédouins, des paysages désertiques aux plantations d’oliviers en terrasse. Le sentier propose de nombreuses randonnées dans le désert de Judée avec des paysages à couper le souffle (au sens propre comme au sens figuré !).

Palestine

En traversant des Wadi (paysage désertique fait de canyons et de grottes), on découvre des minuscules enclaves grecques qui abritent quelques-uns des plus beaux monastères au monde.

Mont des Tentations où Jésus vécu reclus 40 jours et fût tenté par le diable

Palestine

Palestine

Monastère Saint George de Choziba

Palestine

Monastère Saint George de Choziba

Mar Saba

Mar Saba

Les logements : Camps Bédouins et Camps de réfugiés

L’association « Masar Ibrahim Al Khalil » regroupe tous les partenaires (chambres d’hôtes & co) du sentier d’Abraham chez qui vous pourrez vous arrêter manger et dormir (https://masaribrahim.ps). Vous aurez par exemple la possibilité de dormir dans des camps bédouins. Un peu naïvement, j’imaginais l’arrière petit-fils de Lawrence d’Arabie venant à ma rencontre (au ralenti of course) sur son beau cheval blanc et nous emmenant, mon duvet Quechua et moi vers une grande tente blanche où loukoums et thé fumant nous attendraient. On arrête tout et on rembobine.

Palestine

Les bédouins en Palestine sont sédentaires car s’ils se déplacent, ils prennent le risque de ne plus pouvoir s’installer de nouveau au même endroit. On peut en trouver en périphérie des villes. Il n’est pas rare que la nuit, l’armée israélienne vienne les contrôler ou leur demander de raser une construction supplémentaire. Ils vivent de l’élevage de moutons.

Palestine

Palestine

Soyons honnête (c’est la minute « on se dit tout »), si vous aimez votre confort, passez votre chemin. Le lit, c’est un matelas posé à terre. Les douches, parfois inexistantes. Les toilettes souvent à l’autre bout du terrain. Ca n’a pas l’air comme ça mais quand on a vidé la théière le soir en jouant au rami et qu’on doit quitter son duvet en pleine nuit avec sa frontale pour affronter les obstacles en tout genre et tirer la chasse à coup de petites écuelles que l’on plonge dans un grand seau d’eau froide laissé à côté des toilettes turques, on rigole moins ! Je l’ai vécu ailleurs. Depuis, je suis prévoyante et j’arrête tout breuvage après 17h !

Palestine

Cela ne m’est donc pas arrivé ici et heureusement car entre les rats qui gambadaient sur le toit en tôles ondulées de la petite pièce où nous dormions et les tirs d’entrainement de l’armée israélienne que j’entendais au loin, il aurait fallu me filer beaucoup de shekel (la monnaie locale) pour que je mette une patte dehors !! Mais honnêtement, on oublie vite ces aspects là et beaucoup sont déjà bien équipés, bien que le tourisme débute dans ce pays, comme le camps d’Abou Ismaël et sa famille.

Palestine

Palestine

Palestine

La Mer Morte...Au loin, la Jordanie

La Mer Morte…Au loin, la Jordanie

Mer Morte

Bain de boue et flottaison à la Mer Morte

Le périple a également été l’occasion à quelques reprises de dormir dans des camps de réfugiés et échanger avec eux sur leur histoire et leurs espoirs. A Jéricho, nous avons par exemple, logé au camp d’Aqbat Jaber. A Bethléem, l’association IBDDA au camp de Deheisheh vous ouvre ses portes et vous raconte son fonctionnement, ses activités…

Palestine

La 1ère chose qui m’est venue à l’esprit quand on m’a parlé de Camps de Réfugiés c’est de me dire « Késako un réfugié dans son pays ??? ».

Palestine

Lors des événements de 1948, les Palestiniens ont été forcés de fuir. Certains se sont cachés dans des grottes quelques temps avant de revenir (côté israéliens désormais) à la fin de la guerre. D’autres ont accepté d’être déplacés vers des camps de réfugiés. Au départ, on donnait une grande tente par famille. Par la suite, l’ONU a construit des petites maisons d’une pièce de 3m2.

Palestine

Dès les années 60, beaucoup de familles, comprenant qu’elles étaient parties pour rester, ont rasé ces maisons pour en construire de plus spacieuses. Pourtant, au départ, pensant ne partir que quelques jours ou semaines, la plupart avait pris avec eux, la clé de leur maison.

Palestine

Cette clé est très souvent représentée en Palestine. Elle symbolise l’espoir du retour, même si 3 générations plus tard, les plus jeunes n’expriment pas forcément l’envie de revenir dans un village dont ils ne connaissent rien. Ils ont grandi dans des camps de réfugiés et honnêtement, j’ai eu du mal à faire la distinction entre un camp de réfugié et la ville car ce sont aujourd’hui des centres villes comme les autres, à la différence près que l’on voit parfois des check points ouverts mais que les soldats israéliens referment très vite dès qu’il y a des émeutes.

Le sentier ce n’est pas juste des déserts, c’est aussi l’opportunité de découvrir quelques grandes villes au nom mythiques ou parfois tristement célèbres.

Bethléem

Bethléem est une étape incontournable. La ville jouxte Jérusalem.

Palestine

Au loin, nous apercevons nos premières colonies israéliennes. Nous en verrons tout au long du parcours. Ce que nous croisons également régulièrement lorsqu’on visite la Palestine, ce sont des Check Points.

Palestine

C’est le quotidien des Palestiniens. Les contrôles sont fréquents et complètement aléatoires. Ainsi, selon les soldats en faction, le passage peut être rapide, peut prendre des heures ou peut être interdit pour toute la journée. Cela participe au manque de maîtrise que les Palestiniens peuvent avoir sur leur vie.

Palestine

A Bethléem, il n’y a qu’un check point pour 15000 palestiniens qui doivent traverser pour travailler à Jérusalem. Les travailleurs s’y pressent donc dès 4h du matin.

Palestine

Comme les investissements en Cisjordanie sont très limités à cause de la situation instable et des freins mis par Israël, travailler en Israël est vital pour eux. A Bethléem, vous découvrirez également le Mur de la Honte (10 km de long).

Palestine

Palestine

Créé en 2002 par les israéliens (et condamné l’année suivante par l’ONU), il est couvert de graffs plutôt esthétiques sur le thème principalement de la liberté.

Palestine

Palestine

Mais la plupart des touristes qui se rendent à Bethléem, viennent pour visiter l’église de la Nativité. Construite au 4ème siècle, sur le lieu présumé de la naissance du christ, elle abrite 3 églises: Orthodoxe, Arménienne et Catholique.

Eglise de la nativité

Eglise de la nativité

On accède au Saint Graal (la Grotte) par un escalier semi-circulaire. Une étoile marque l’endroit de la naissance de Jésus et juste derrière la mangeoire où le petit Jésus à été langé. Certaines personnes embrassent les murs, le sol, l’essuie avec des tissus pour en retirer sans doute, quelques bénéfices sacrés.

Eglise de la nativité

L’endroit est exigu, on est tassé les uns sur les autres…tout cela se fait au pas de course et ne prête pas au recueillement. A proximité de l’église, se trouve la Grotte de Lait.

Grotte de Lait

L’Histoire raconte que la vierge s’y est cachée pour fuir en Égypte suite à l’ordre d’Hérode de tuer les jeunes bébés mâles de chaque famille car il avait entendu dire qu’il serait renversé par l’un d’eux,  ayant  moins de 2 ans. Pendant son séjour dans la grotte, en allaitant son enfant, Marie laissa tomber une goutte de lait maternel par terre et la grotte se colora alors en blanc.

Palestine

Ramallah

Palestine

La ville est la capitale culturelle et administrative de la Palestine, située à 15 kms au nord de Jérusalem. La ville est plutôt riche (beaucoup d’ONG y sont implantées) mais on n’en verra pas grand chose. Nous sommes venus pour le Musée d’Arafat. Son mausolée est protégé par 2 gardes.

Palestine

J’ai eu un gros coup de cœur pour le musée qui retrace 100 ans d’histoire et de combats (de 1904 à 2004, date de la mort d’Arafat). C’est prenant, c’est émouvant d’autant plus qu’on visite à la fin les quartiers d’Arafat quand il a été assiégé par les Israéliens  entre 2001 et 2004 (son bureau, la chambre des gardes, la cuisine) car le musée a été construit autour de El Mouqata’a.

Palestine

Cela désigne, depuis les Accords d’Oslo de 1993, les bureaux gouvernementaux de l’Autorité palestinienne.

Hébron

Si vous souhaitez un guide pour la journée, rapprochez vous de l’association Hébron Palestine (http://hebron-france.org).

Palestine

C’est à Hébron que l’on ressent le plus, les tensions entre colons israéliens et palestiniens.

Palestine

On note la présence de nombreux colons.

Palestine

Des rues sont entièrement interdites aux palestiniens ou fermées.

Palestine

C’est le cas de la rue des martyrs (de nombreux palestiniens y sont morts lors d’intifada).

Rue des martyrs

Pour grignoter du terrain, les israéliens utilisent plusieurs procédés : la présence de centaines de checks points qui rend la vie des palestiniens impossibles, des notifications d’expulsion.

Palestine

Palestine

A proximité des checks points d’Hebron, des membres d’une ONG observent pour rendre compte

Dès qu’une maison est laissée à l’abandon, les israéliens y plantent un drapeau.

Palestine

Si vous traversez le souk, vous remarquerez le toit grillagé installé par les Palestiniens pour se protéger des détritus balancés par les soldats et colons des fenêtres des maisons et miradors qui dominent les échoppes.

Palestine

Palestine

Palestine

Palestine

De nombreuses rues sont en ruines. Toutefois, on croisera également, de nombreux artisans à pied d’œuvre pour reconstruire la vieille ville.

Palestine

Hébron est considérée comme sainte par les 3 religions. C’est là que l’on trouve le Tombeau des Patriarches. Abraham a acheté pour sa famille une grotte sur ce site et y est enterré. Hérode a fait construire un mur autour de la grotte pour la protéger. En 750, la 1ère mosquée est construite. Suite au massacre de 1994 où un colon israélien tua 29 palestiniens en train de prier, des violences ont suivi et ont conduit à la séparation du site en 2, d’un côté, la Mosquée, de l’autre, une Synagogue.

Palestine

Les cénotaphes d’Abraham, Sarah, Isaac son fils et Rebecca sa belle fille sont visibles des 2 côtés puisque ces personnages mythiques sont liés aux 2 religions. Chaque année, pendant 10 jours la mosquée devient une synagogue…et pendant 10 jours, la synagogue devient mosquée pour leurs fêtes respectives. J’aime bien le principe.

Palestine

Voilà ! Je n’ai pas fait preuve d’esprit de synthèse dans ce post (enfin si, si l’on considère mes 19 pages de notes dactylographiées de départ !) mais c’est parce que j’ai l’espoir de donner à quelques uns d’entres vous, l’envie d’y aller, de mettre de côté ses aprioris et craintes car être sur place est vraiment éclairant pour comprendre le conflit israélo-palestiniens. Ok, du point de vue des Palestiniens mais un jour, promis, je ferai le voyage de l’autre côté pour avoir un autre point de vue…pas tout de suite mais un jour…

Et puis pour finir de convaincre les indécis, un petit aperçu de la gastronomie en Palestine :-))

Maklouba

Cuisine Palestinienne

Du houmous à tous les repas (même le matin!)

Palestine

Jus de Grenade que l’on nous propose dans les rues pour 10 shekels soit 2 euros 50

Cuisine Palestinienne

Poulet cuit dans le sol à la Guest House de Tal Al Qamar

Cuisine Palestinienne

2 Comments

  1. Rita-Adèle Beaulieu dit :

    Bonjour,

    je suis une femme en provenance du Canada et dans deux semaines, je serai sur la route à arpenter le Sentier d’Abraham.
    Comme je suis seule et sans guide, bien que mon itinéraire soit bien tracé, j’ai en ce moment du mal à m’assurer des hébergements.
    Est-ce que je dois réserver à l’avance ma place dans des camps ou des guest House, tel que celui de Abat Jaber, ou Deheishen ou Tal Qamar ou si je dois simplement me présenter une fois sur les lieux et demander refuge ?

    je vous remercie à l’avance,

    Rita-Adèle Beaulieu

    • Laetitia dit :

      Bonjour Rita-Adèle,

      Pour ma part, tous les logements avaient été réservés à l’avance. Je ne sais pas ce qui est le plus recommandable.
      Vous pouvez vous rendre sur ce site pour avoir plus d’informations:
      https://masaribrahim.ps/en/people-places
      Je peux sinon vous envoyer en message privé, le mail d’une étudiante palestinienne qui parle français et qui je pense, serait ravie de vous conseiller. Dites moi si cela vous intéresse d’échanger avec elle.
      Dans tous les cas, je vous souhaite un très bon voyage ;-))
      Laetitia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *