Hakone
Hakone, sa station thermale et son volcan
5 mai 2019

Kyoto et Nara

_DSC0129 (2)

Nara

Sur les 4 jours que nous avons passé à Kyoto, nous avons consacré une journée à Nara. En chemin, sur la JR Line, nous avons fait un stop (à 2 stations de la gare de Kyoto) à Fushimi Inari Taisha.

_DSC0009

Sur le chemin qui mène du sanctuaire principal jusqu’au sommet du Mont Inari, environ 10 000 toriis (portails sacrés de couleur vermillon) s’alignent.

_DSC0010

Les premières dizaines de mètres sont envahies par les touristes mais plus l’on grimpe (et la balade est sympa à faire), plus le calme revient. On profite alors vraiment de la magie du lieu.

_DSC0024

Nara, baptisée Citadelle de la Paix, a été la première capitale du Japon. Surprise par l’afflux de touristes (3 millions par an). Le parc de la ville abrite la plus grande partie des Temples et un millier de daims en liberté. Ils sont considérés comme des messagers de Dieu.

_DSC0097 (2)

Todai-ji, le plus grand temple, a été construit pour abriter l’effigie du Grand Bouddha que vous découvrirez à l’intérieur.

_DSC0041

_DSC0051

Touchez sur cette statue en bois, la partie de votre corps qui vous fait mal. Il se charge de faire disparaître la douleur…Je lui ai massé les mollets à ce brave homme… il me fallait bien ça après la montée au Mont Misen (cf Ile de Myajima)

Il y a beaucoup d’autres Temples au sein du parc mais pour ma part, j’avais eu mon compte. Je me suis posée 2 heures, dans un jardin zen (gratuit pour les étrangers et pour le coup un petit havre de paix, très peu prisé ou connu des touristes) : le jardin Yoshikien.

20190420_120714

J’avais pris un roman avec moi mais j’ai passé quasiment tout mon temps, à contempler mon environnement et profiter du silence. Ressourçant !

Kyoto

Mes premières impressions concernant la ville :

1 – Elle a été la seule ville de notre circuit où nous avons autant ressenti la présence des touristes. Des résidents s’organisent actuellement pour signifier leur ras le bol de cette explosion du tourisme avec tout ce que cela implique comme nuisances et incivilités (car le touriste lambda n’a pas le charme discret d’un japonais).

_DSC0262 (2)

2 – La gare est immense et vous pouvez devenir chèvre, à tenter de retrouver votre chemin dans ses sous-sols. Toux ceux qui devront prendre (et donc déjà trouver) la sortie 4 pour rejoindre leur hôtel, penseront à moi.

_DSC0259 (2)

3 – La ville est immense ! Pourquoi m’étais-je imaginée que cela se résumerait à une petite ville bucolique de la taille seulement de son plus célèbre quartier : Gion ?? Seulement 2 lignes de métro…vous serez amené à emprunter principalement le réseau bus, ce qui augmente de façon significative les temps de déplacements.

_DSC0261 (2)

Alors, prenez un plan, et pour optimiser, repérez sur une carte où se trouve ce que vous souhaitez voir. Il existe des pass à la journée (600 yens pour le bus ou 900 yens pour bus+métro).

_DSC1025

Voici ce que nous avons fait et aimé (ou pas !) :

Au nord-ouest de la ville :

Arashiyama : Lieu très touristique mais à faire. A environ 50 min de bus de la gare de Tokyo.

_DSC1030

_DSC1031

On y vient pour sa belle forêt de bambou.

_DSC1034

Ryoan-ji : Un jardin de pierres, de rochers et sable blanc. Zen …

20190417_125647

Kinkakuji (le Pavillon d’or) : S’il ne fallait en faire qu’un, ce serait celui-ci. Somptueux !

_DSC1078

Au nord-est :

Ginkaku-ji (le Pavillon d’argent): nous n’avons pas visité le Temple qui n’a a priori rien d’exceptionnel puisque, faute d’argent, le propriétaire de l’époque, n’a pas su mener à terme son projet de le recouvrir de feuilles d’argent. Il y a en revanche, à proximité, une jolie balade à faire (d’autant plus à la période des cerisiers en fleur) le long du chemin des philosophes.

_DSC1073

Une famille partant au resto

Cela vous conduit au quartier de Higashiyama, abritant depuis le 14e siècle, un grand nombre de temples, de sanctuaires mais aussi des villas construites par des nobles.

_DSC0181 (2)

_DSC0130 (2)

Au centre :

Le palais Impérial et ses jardins : On n’a vu que le parc. Le palais semblait fermé. Reposant quand on veut se couper de l’effervescence de la ville.

_DSC0213 (2)

_DSC0227 (2)

_DSC0229 (2)

20190417_154747

Temple Nijo

Au sud-est :

Sanjusangendo et ses 1 001 statues de bois doré : Le lieu ne m’a pas charmé. Ce n’est pas pour cela que vous ne verrez pas de photos mais parce qu’on ne peut prendre en photo, une représentation de bouddhas…pour mieux vous la vendre en carte postale à la sortie 😉

_DSC0115 (2)

Kiyomizu-dera : A proximité de la construction sur pilotis de bois, il y a une très belle vue la ville.

20190419_114007

J’ai par ailleurs beaucoup apprécié l’effervescence du lieu qui grouillait d’étudiants qui fêtaient la fin d’année et de touristes japonais revêtus de kimonos traditionnels pour des séances photos.

_DSC0134 (2)

_DSC0148 (2)

_DSC0146 (2)

_DSC0142 (2)

Le quartier Gion et ses rues dotées de maisons traditionnelles de l’ancien Japon, où se baladent les Maikos (apprenties geishas). Nous avons assisté au Festival Miyako Odori qui se déroule les 3 premières semaines d’avril. Les Gheishas de Kyoto présentent le temps d’une représentation d’une heure, leurs danses des cerisiers. 

_DSC0198

_DSC0199

Voilà, en conclusion, s’il y une étape à bien préparer en amont de sa venue, c’est Kyoto car vous risquez ne pas avoir le temps de faire tout ce que vous espérez y faire 😉

20190418_171111

Temple 5 Pagodes, un des symboles de la ville

2 Comments

  1. Hélène dit :

    Ouah jolies photos . Quel dépaysement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *